Article portrait : Lisa Cacciatore – Questionnaire sur la traduction.

Madame Lisa Cacciatore, traductrice, relectrice et éditrice , a accepté de répondre à nos questions :

1) Combien de langues parlez-vous ? 

Je parle 4 langues, de manière plus ou moins fluide: le français (qui est ma langue maternelle), l’anglais et l’espagnol (qui ont été mes langues B à l’université), ainsi que l’italien, que j’ai choisi en langue C, mais dont je connaissais déjà certaines bases, grâce à mes origines (mes grands-parents parlant difficilement français, j’ai donc été bercée par l’italien très tôt !)

2) Avez-vous déjà voyagé ? Si oui, dans quel(s) pays ?

Durant mon cursus universitaire, j’ai eu la chance d’effectuer un séjour Erasmus en Espagne, à Alicante. J’ai également effectué la même année un stage en Irlande, à Dublin, et l’année suivante, je suis repartie en Espagne, à Barcelone cette fois.

En dehors de mon parcours, j’ai également eu la chance de visiter plusieurs villes européennes (Madrid, Rome, Palerme, Amsterdam, Stuttgart), et de passer pas mal de temps en Italie durant mon enfance.

3) Quel cursus scolaire avez-vous suivi pour exercer votre métier actuel ?

Je possède un master en langues étrangères appliquées, spécialité technologies de la traduction. Comme dit plus haut, mes langues A, B et C étaient respectivement l’anglais, l’espagnol et l’italien.

4) Pourquoi avoir décidé de faire ce que vous faites aujourd’hui ?

J’ai toujours été passionnée par les langues. Bien qu’arrivée à l’université, je n’étais pas vraiment sûre de mes choix (je viens d’un baccalauréat scientifique), j’ai vite su que cette formation était celle qui me correspondait le mieux. Je voulais travailler dans un environnement multilingue, et pouvoir «jouer avec les langues» était un critère que je voulais dans mon futur travail.

C’est actuellement le cas. Je suis correctrice dans une maison d’édition qui publie des magazines en français, en anglais et en allemand, et parfois même dans les deux langues. Ainsi, il y a un vrai travail de traduction et de «proofreading».

5) Quelles ont été les difficultés rencontrées au cours de votre formation ?

Le travail à fournir en amont, les divers devoirs et travaux à réaliser… cela prenait du temps, et ils étaient souvent indispensables à l’obtention du diplôme. Il faut savoir que j’habitais plutôt loin de l’université (une quarantaine de minutes, en voiture), et que les trajets me prenaient régulièrement du temps et de l’énergie… Cependant, on n’a rien sans rien !

La recherche de stage est également une grosse partie du cursus, un très grand enjeu. Cependant, j’ai toujours été «chanceuse» et je n’ai pas eu d’énormes difficultés à en trouver un en temps voulu.

6) Que voulez-vous encore accomplir dans votre vie ? Quels sont vos rêves ?

Je suis quelqu’un d’assez ambitieux, et il y a encore beaucoup de choses que j’aimerais accomplir ! Mais principalement, tout tourne autour du voyage. Visiter la totalité de l’Amérique du Sud, par exemple, possède une place importante dans ma «bucket list». J’aimerai aussi aller en Australie, pour rendre visite à un ami. Le monde regorge de secrets que j’aimerais découvrir !

 

Si vous désirez contacter Lisa Cacciatore, voici son adresse email : cacciatore.lisa@gmail.com.

Merci à elle et à très bientôt pour de nouvelles réponses !

M.W.