Catégorie : Glossaire

Mémoire de traduction

La mémoire de traduction est une banque de données dans laquelle sont enregistrés, sous forme d’unités de traduction, un texte source et le texte cible correspondant. Cette mémoire, à la base des logiciels de TAO, permet de retrouver automatiquement les passages déjà traduits, ou de repérer les passages modifiés, qu’elle soumet alors au traducteur pour mise à jour.

 

En anglais: Translation Memory

 

Cet article a originellement été écrit par un(e) étudiant(e) du M2 LEA TETRA.

Localisation

La localisation est l’adaptation globale d’un produit, d’un logiciel ou d’un site web, au marché d’une autre langue. La localisation implique non seulement la traduction de toute la documentation technique et publicitaire, mais aussi l’adaptation des écrans, des raccourcis clavier, des images et des espaces textes, etc. qui doit être complètement recréé dans la langue cible selon la culture du pays pour lequel on traduit.

 

En anglais: Localization

 

Cet article a originellement été écrit par un(e) étudiant(e) du M2 LEA TETRA.

Langue source

La langue source est la langue d’origine du document à traduire.

 

En anglais: Source Language

 

Cet article a originellement été écrit par un(e) étudiant(e) du M2 LEA TETRA.

Langue cible

Aussi appelée « langue d’arrivée ». Il s’agit de la langue dans laquelle on veut faire traduire le texte ou le document. La langue cible est généralement la langue maternelle du traducteur.

 

En anglais: Target language

 

Cet article a originellement été écrit par un(e) étudiant(e) du M2 LEA TETRA.

Guide de style

Document de référence essentiel qui aide le traducteur à comprendre les règles de l’entreprise du client et qui dicte des éléments tels que le ton, le style de rédaction, la structure des phrases, l’aspect et la présentation, les chartes graphiques, le formatage du texte, les traitements du texte, l’utilisation d’éléments multimédia, et bien d’autres aspects.

 

En anglais: Style Guide

 

Cet article a originellement été écrit par un(e) étudiant(e) du M2 LEA TETRA.

Glossaire

Nom donné à certains dictionnaires portant sur un domaine spécifique, ou également à certains dictionnaires bilingues. Un glossaire permet de faciliter la traduction et de gagner du temps. Il permet également une cohérence terminologique accrue. De plus, il est possible de le réutiliser.

Les glossaires peuvent être fournis, importés grâce à des ressources en ligne , ou bien créés par le traducteur. La création d’un glossaire peut se faire à deux moments différents : avant le début du travail de traduction (on identifie alors les termes techniques et leur traduction) ou pendant le travail de traduction (on ajoute progressivement des termes et leurs traductions).

 

En anglais: Glossary

 

Cet article a originellement été écrit par un(e) étudiant(e) du M2 LEA TETRA.

Gestion de projets

Terme renvoyant à l’organisation, à la planification et au suivi d’un projet et de ses différentes étapes (devis, préparation du projet, planning, mise en production de la traduction, clôture, livraison, facturation).

La gestion de projets est essentielle pour atteindre les objectifs prévus, ainsi que pour respecter les coûts et les délais convenus entre le client et le traducteur ou la société.

 

En anglais: Project management

 

Cet article a originellement été écrit par un(e) étudiant(e) du M2 LEA TETRA.

Format

Pour échanger des mémoires de traduction et que celles-ci soient compatibles, il existe un format qui s’applique à une majorité de logiciels d’aide à la traduction : le format TMX (Translation Memory eXchange).

Ce format permet aux traducteurs d’échanger leurs travaux et facilite également la gestion des mémoires de traduction. Il peut en effet contenir diverses informations telles que le nom du logiciel, le nom du traducteur, le type de segment ou encore les langues cibles et sources.

 

Cet article a originellement été écrit par un(e) étudiant(e) du M2 LEA TETRA.

 

Alignement

Le processus par lequel on établit des correspondances, segment par segment, entre un texte source et un texte cible (traduit). La table d’équivalence obtenue permettra de créer une mémoire de traduction. L’alignement d’utiliser des traductions antérieures, réalisées sans logiciel d’aide à la traduction.

En anglais: alignment