Traduction automatique ou automatisée (TA)

La traduction automatique ou automatisée (TA) est la traduction d’un texte effectuée par ordinateur, sans intervention humaine. La TA peut être effectué au moyen de trois systèmes différents :

1) Les systèmes de règles : Ces systèmes utilisent et combinent des règles grammaticales, des règles linguistiques et des dictionnaires afin de former une base de données linguistiquement et grammaticalement correcte. Ainsi, les systèmes de règles aident à effectuer une TA cohérente.

2) Les systèmes de statistiques : Ces systèmes n’utilisent pas de moyens linguistiques pour traduire mais analysent les données d’un texte. Donc, ils analysent et comparent les données de chaque paire de langue et créent une traduction qui est basée sur l’analyse. En résumé, cette manière de TA est plus fluide mais moins cohérente.

3) La TA basée sur les algorithmes neuronaux : Ce système le plus récent de TA donne la possibilité aux moteurs de traductions d’apprendre lors de chaque nouvelle traduction. Le principe consiste à utiliser un réseau neuronal, c’est-à-dire une composition de plusieurs processeurs qui ressemble au réseau neuronal du cerveau humain en matière de la fonction. Par le biais du réseau neuronal, le système peut mémoriser facilement les processus de chaque traduction particulière en connectant la traduction d’un certain segment à un signal neuronal. Bien entendu, la puissance d’un réseau neuronal de TA est encore beaucoup plus faible que celle du réseau neuronal humain.

Pour plus d’informations, consultez la site web de SDL Trados (http://www.sdltrados.com/fr/solutions/machine-translation/). J’espère que le principe de la TA soit bien clair pour vous maintenant. 😉

M.H.