Zoom sur…MemoQ

Après notre « Zoom sur… SYSTRAN » (que vous pouvez retrouver ici), j’ai décidé de vous présenter un autre logiciel de traduction créé par un hongrois. Ou plutôt, par trois hongrois.

La première version de MemoQ est sortie en 2006. Ce fut le premier logiciel de l’entreprise hongroise Kilgray Translation Technologies, fondée en 2004 par trois spécialistes du langage, Balázs Kis, István Lengyel et Gábor Ugray. Le nom de l’entreprise vient d’ailleurs des noms de chacun de ses créateurs.

Depuis son lancement, le logiciel a acquis une certaine popularité auprès des traducteurs, comme le montre une étude de 2010 qui classe MemoQ comme le deuxième logiciel de TAO le plus utilisé par les professionnels, derrière SDL Trados.

L’entreprise dans laquelle j’effectue actuellement mon stage utilise ce logiciel, et je dois dire que, même si au début, étant plus habitué à SDL Trados, j’étais dubitative (les petites habitudes…), j’ai finalement été convaincue par MemoQ. Il faut savoir que le logiciel s’exécute sur les systèmes d’exploitation Microsoft Office, et présente une interface assez similaire à celle d’un document Word. Comme tout bon logiciel de TAO, il permet bien évidemment de gérer ses mémoires de traduction ainsi que la terminologie, mais il a également une fonctionnalité que n’ont pas les autres (enfin, il me semble…). MemoQ permet en effet de contrôler la qualité d’une traduction grâce à son bouton « Run Quality Assurance », ce qui s’avère très efficace lors des relectures.

MemoQ est actuellement disponible en version Freelance, Professionnel monoposte et Professionnel réseau.

 

SOURCES :

https://fr.wikipedia.org/wiki/MemoQ

https://www.memoq.com/en/

http://www.translationtribulations.com/2010/07/results-of-june-translation-tools.html

Laisser un commentaire